Egalité des chances 

Ouvrir les concours de la fonction publique

Même si l'on pouvait espérer une vision politique plus globale... Les plus critiques retiendront que le Président est revenu sur son projet de supprimer l'Ena symbole de la reproduction des élites. A la place, il a souhaité une approche plus consensuelle en faisant de l'accès aux métiers de la fonction publique, un chantier d'égalité des chances républicaines.  Quelque 1 000 jeunes issus de milieux modestes intégreront les prépas "talents" pour l'Ena, l’Institut national des études territoriales (Inet), l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP), l’Ecole nationale supérieure de police (ENSP) et l’Ecole nationale d’administration pénitentiaire (Enap).


Nous formons le souhait que ce qui sera entrepris dès cette année pour la fonction publique soit l'antichambre d'une égalité des chances dans l'ensemble des filières, sauf à rester de l'ordre du symbolique.

Ces nouvelles mesures, visant à relancer l'ascenseur social, s'ajoutent aux annonces du Premier ministre à Grigny et dessine par étape la vision du chef de l'Etat de proposer à chaque âge des mesures adaptées : dédoublement des classes, devoirs faits, vacances apprenantes, cités éducatives, cordées de la réussite, de la primaire au lycée en passant par le collège. La proposition est claire : renforcer les enseignements sur la durée et de manière continue pour favoriser la réussite éducative.

La Fondation AlphaOmega propose et déploie une solution systémique pour favoriser la réussite scolaire en complément de l'Ecole par le biais de 7 associations éducatives majeures. L'Ecole peut être suffisante pour 80% des élèves, mais pour les 20% restants, elle ne suffit pas car ceux-ci ont besoin aussi de soutiens autres que scolaires : développer le goût d'apprendre, acquérir des compétences et des savoirs-être, ... Tout ce dont un enfant ou un jeune issu de milieux modestes peut manquer pour aborder l'Ecole sur un pied d'égalité avec les autres.

Pour ces élèves aux besoins spécifiques, il s'agit de proposer un filet de sécurité pour ne pas trébucher à certains moments charnières de leur scolarité. C'est à travers les associations que nous soutenons, que nous agissons. Ces associations interviennent spécifiquement avec des moyens éducatifs de haut niveau et des bonnes pratiques réplicables. En atteignant la taille critique, elles seront en mesure de proposer des interventions à moindre coût pour soutenir un maximum d'élèves sur tout le territoire.

Il est plus que jamais nécessaire de s'emparer du concept d'égalité des chances et de lui donner un nouvel élan, en renforçant l'enseignement prodigué aux élèves et en proposant un complément de ressources pour ceux qui en ont tant besoin. En somme, redonner sa chance à l'égalité des chances.  "Un pays qui réussit, est un pays où chaque jeune peut réussir".

Elisabeth Elkrief, directrice générale de la Fondation AlphaOmega

 

 

Toute l'actualité de l'éducation : Classements, Parcoursup, Sécurité, Uniforme ...