Contre le décrochage scolaire

Priorité à une approche systémique 

 

La Fondation AlphaOmega défend une vision systémique de la lutte contre le décrochage scolaire en prenant en compte toutes les dimensions - conditions sociales, vécu familial et culturel - du jeune en difficulté, en rapprochant parents, enseignants et monde associatif dans une véritable alliance éducative.

 

Aborder toutes les dimensions d’un enfant ou d’un jeune 

enfant dormant dans la rue

C’est ce que font les associations soutenues par la Fondation AlphaOmega en apportant à l’enfant puis à l’adolescent, tout au long de son parcours scolaire, des ressources, à côté de l’école. Comme le renforcement des apprentissages fondamentaux en petits groupes avec une approche ludique qui lui manque parfois cruellement ; des actions qui impliquent les parents et tissent des liens là où ils sont défaillants. Mais aussi une ouverture culturelle à côté de l’école, pour que son éducation s’élargisse hors les murs ; des mises en situation pour créer des projets entrepreneuriaux et prendre conscience de ses capacités. Ou encore, des informations et des rencontres avec des étudiants et des professionnels pour avoir un point de vue nouveau et extérieur différent de l’école et de celui de la famille pour s’orienter

Toutes ces dimensions doivent être prises en compte afin de participer à la réussite scolaire d’un élève issu de milieux modestes. Il faut ainsi prendre conscience du magnifique et indispensable travail que les associations éducatives effectuent auprès des jeunes issus de ces milieux à différents moments-clés de leur parcours et qui sont autant d’étapes pour leur éviter de décrocher.

Sélectionner les meilleures approches

 

La Fondation AlphaOmega aborde le décrochage scolaire de manière systémique. Il s’agit de sélectionner les meilleures solutions associatives qui, mises bout à bout, permettent de soutenir les jeunes depuis l’enfance jusqu’à la fin de ses études, en rassemblant autour de l’élève tous les acteurs de son éducation : professeurs, parents, et monde associatif dans une alliance éducative.

Les associations que nous soutenons pratiquent des approches communes. Comme les clubs Coup de Pouce de cinq enfants en grande section de maternelle jusqu’au CE1, ou les mentors-étudiants proposés par l’Afev pour servir de modèle de type « grande sœur » ou « grand-frère » pour des enfants ou des adolescents. Dans son discours  du 27 juillet 2023  à Marseille, le président Macron a établi un lien entre les conditions sociales, la question du bâti scolaire, des transports, de l’accès à la culture qui montrent bien que les pouvoirs publics souhaitent de plus en plus approcher des problèmes de fond par une approche pluridimensionnelle.

Nous sommes convaincus qu’aborder les problèmes de manière systémique est la meilleure approche. C’est celle que nous défendons depuis longtemps. En poursuivant nos efforts pour mobiliser un grand nombre d’acteurs afin de permettre aux grandes associations de massifier leur action et d’accompagner de plus en plus de bénéficiaires. Ce n’est qu’en touchant une masse significative de jeunes que l’on pourra avoir un impact sur le décrochage scolaire. 

Le plan mentorat « 1 jeune 1 mentor » est un pas significatif dans cette logique systémique alliant le public et le privé avec un Collectif Mentorat d’associations spécialisées, dont l’Afev et Article 1, pour permettre à 200 000 jeunes de bénéficier d’un accompagnement individuel. Cette approche systémique nous paraît être la seule pour lutter efficacement contre le décrochage scolaire. La Fondation AlphaOmega répondra présent pour apporter toute l’expertise de la Venture Philanthropy dans cette grande cause qui nous tient à cœur : la réussite de tous les jeunes.

 

Pour aller plus loin :

 

Toute l'actualité de l'éducation : Classements, Parcoursup, Sécurité, Uniforme ...