La fin des filières S, ES et L :

  • Un « socle de culture commune », suivi de la première à la terminale :
    • Français, philosophie, histoire-géographie, enseignement moral et civique, LV1 et LV2, EPS, humanités scientifiques et numériques.
  • Des disciplines de spécialité à choisir (3 en première, 2 en terminale) :
    • Arts ; histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques ; humanités, littérature et philosophie ; langues et littératures étrangères ; mathématiques ; numérique et sciences informatiques ; sciences de la vie et de la Terre, sciences de l’ingénieur ; sciences économiques et sociales ; physiques chimie.
    • Les combinaisons de couplage des spécialités ne sont pas encore connues, elles feront l’objet de négociation dans les semaines à venir.
  • Le nombre d’épreuves finales réduit à 4 :
    • Deux épreuves écrites qui porteront sur les disciplines de spécialité.
    • Une épreuve écrite de philosophie.
    • Un oral d’une durée de 20 minutes : présentation d’un projet préparé dès la classe de première, en lien avec une des spécialités choisies par l’élève.

Les épreuves finales compteront pour 60% de la note du bac.

Contrôle continu :

  • Le contrôle continu reposera sur des épreuves communes, organisées au cours de la première et de la terminale
    • Une banque nationale numérique de sujets sera mise en place.
    • Les copies seront anonymisées et corrigées par d’autres professeurs que ceux de l’élève.

Le contrôle continu comptera pour 30% de la note finale, les bulletins scolaires compteront pour 10%.